Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 11:19

Un travail d'observation que je propose à la sagacité
des partisans de la main (La Main A La Pâte)
et de ceux de l'outil informatique (Gilles Dowek (sourire)²)
_______________________________________________________________

Nous venons de finir un pot de confiture (de griottes) et je souhaite pouvoir réutiliser le contenant (le transmettre à ma soeur, qui à des dons en la matière, pour reproduire le plaisir qu'elle m'a procuré au petit déjeuner
 

Pour cela, il me faut nettoyer le pot, le débarrasser du reliquat de confiture qui en tapisse l'intérieur.


Un procédé simple consiste à remplir partiellement d'eau trèschaude le pot en question, de refermer le couvercle, d'agiter fortement le tout, puis de vider le pot de son contenu.


Si l'on considère l'unique paramètre : quantité d'eau (le reste peut être étudié par ailleurs), quel est le pourcentage de remplissage idéal pour que (à agitation égale), le temps d'agitation soit minime ?
25%, (moins ?) , 50% , 75% ... (davantage ?)


Il est intéressant, avant toute expérimentation, dans un groupe de "chercheurs" que chacun donne (sans inter-communication préalable, et donc par écrit) son idée sur cette quantité optimale d'eau.

_____

REM : bien évidemment on peut contester bien des aspects de cette proposition. On restera alors dans les mots ... l'enrichissement sera bien plus grand en passant à l'action
(voir les limites du logos

______

PS : Il y a une "leçon"  (transposition, principe de généralisation) que l'on peut tirer de cette étude :
L'augmentation d'un élément actif dans un procédé n'améliore pas nécessairement le résultat.


 

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2017 2 26 /12 /décembre /2017 13:58

Les adeptes de la réduction de la réalité au calcul, comme semble l'être Gilles Dowek, cherchent (désespérément ?) à prouver que la complication peut générer la complexité.

Pour le dire autrement, ils cherchent des exemples de situations dans lesquels un très grand nombre d'éléments simples, fait "émerger" à partir d'un certain niveau (un nombre suffisant d'item) de la complexité ... 

On pourrait définir le simple par

une addition de deux éléments simples donne un résultat prévisible (constant)

Une addition de deux éléments complexes donne un résultat imprévisible (variable à conditions égales)

Dans la vidéo qui suit, la présentation n'annonce rien moins que 

 

 

" Comment la simplicité peut-elle engendrer la complexité ? Voilà une question qui touche à la fois aux mathématiques, à la physique, à la biologie et aux sciences sociales. Et la fourmi de Langton en est un bon exemple ! ​​​​​​​"

La fourmi de Langton — Science étonnante #21

Étonnante conclusion si on regarde le résultat produit par la fourmi de Langton après des mouvements que le commentateur assimile pour une part à du chaos.

L'autoroute, production finale et répétitive de la "fourmi" serait un résultat complexe.

Il semblerait au contraire qu'ils soit une fin répétitive très proche du mécanique et très loin du complexe.

N'y-a-t-il pas ici confusion entre 
incompréhension momentanée (?) des premiers mouvements de la "fourmi" 
et
complexité de la situation.

Si je divise le nombre 1002582 par l'entier qui le suit
à savoir 1002583
Les premiers 6 chiffres que j'obtiens sont des 9
(ce qui s'explique assez facilement)
régularité que l'on peut rapprocher de la symétrie que l'on obtient au début des mouvements de la fourmi

Puis les chiffres deviennent tout à fait aléatoires (?)
(je n'y discerne aucune régularité ... même si il n'y a là rien de complexe)
0025763453000898678712884619029047969095825482777984466124001703599602227446505675839307069838

On pourrait (même) y voir du chaos !

il n'en est rien,
il s'agit seulement d'un ordre mécanique dont nous ne savons justifier l'apparition 
autrement que par le procédé qui permet de l'obtenir.

En effet la séquence des chiffres se reproduira nécessairement puisqu'on sait que tout nombre rationnel (fraction) a une écriture décimale périodique 
(au plus il y a 1002582 restes différents, cette périodicité est donc au maximum de 1002582 chiffres)

Aucune complexité ... uniquement de la complication.

Quant à voir l'illustration de "L’Émergence" dans cette "autoroute" (analogue au travail à la chaîne de Charlot dans les temps moderne) ... 

Galilée disait bien (citation approximative)
"Avec ma lunette, chacun ne voit quand même que ce qu'il s'attend à voir"

------------------------------------------------------

La fourmi de Langton programmée sous Scratch

 

Mettre en mode turbo 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 00:00

On pourrait le formuler en l'illustrant d'un exemple (le lecteur généralisera de lui-même)

Rendre un être capable de rester assis une heure à écouter
- sans manifester sa présence en dehors des moments où l'on sollicitera sa réaction (encadrée dans sa forme et son contenu) - 
une conférence du type de celle-ci 

Et tout cela, sans faire remarquer à l'intervenant le peu de réalité - malgré le grimage des apparence dont a été capable le conférencier - des exemples présentés comme des cas concrets.

 

Il faut avouer que la mission est d'importance, et que, à regarder la vidéo en question, le résultat semble atteint ... tout du moins pour ceux qui sont assis à écouter Gilles Dowek évoquer ce terrain d'aviation sur ne se produit que des atterrissages.

Partager cet article

Repost0