Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 19:27

Petites questions posées oralement 

 

Elles sont destinées à travailler la mentalisation d'une image et de ses transformations.

(Ce n'est pas un travail pour automatiser des acquis ... tout au contraire.)

 

 

   

On plie un losange sur un de ses axes de symétrie

Quelle figure peut-on obtenir ?

1) nature

2) dimensions

   

 

Variante


   

On plie un losange sur un de ses axes de symétrie

Quelle est la nature de la figure que l'on peut-on obtenir ?

 

   

On demande une réponse écrite

 

Lorsque toute la classe a une proposition

on écrit ces propositions au tableau.

Puis chacun fait une figure sur son cahier et vérifie la cohérence de son résultat.

 

...

Un élève vient soutenir sa proposition au tableau.

Un autre vient faire une autre proposition (la seconde) 

 

 

Dans un second temps on demande

 

 

   

On nomme L le côté du losange de départ.

Quelles sont les dimensions de la figure obtenue ?

 

   

 

...

Un élève vient soutenir sa proposition au tableau.

Un autre vient faire une autre proposition (la seconde) 

 

En général il n'est pas nécessaire

après ces interventions (et leur critique)

de corriger.

 

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 20:35

Petites questions posées oralement 

 

Elles sont destinées à travailler la mentalisation d'une image et de ses transformations.

(Ce n'est pas un travail pour automatiser des acquis ... tout au contraire.)

 

 

   

On plie un rectangle sur un de ses axes de symétrie

Quelle figure peut-on obtenir

1) nature

2) dimensions

   

 

Variante


   

On plie un rectangle sur un de ses axes de symétrie

Quelle est la nature de la figure que l'on peut-on obtenir ?

 

   

On demande une réponse écrite

 

Lorsque toute la classe a une proposition

on écrit ces propositions au tableau.

Puis chacun fait une figure sur son cahier et vérifie la cohérence de son résultat.

 

...

Un élève vient soutenir sa proposition au tableau.

Un autre vient faire une autre proposition (la seconde) 

 

File:Rect Geometry.png

 

Dans un second temps on demande

 

 

   

On nomme L la longueur du rectangle de départ et l sa largeur.

Quelles sont les dimensions de la figure obtenue ?

 

   

 

...

Un élève vient soutenir sa proposition au tableau.

Un autre vient faire une autre proposition (la seconde) 

 

En général il n'est pas nécessaire

après ces interventions (et leur critique)

de corriger.

 

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 08:03

Cycle de sommeil, longueur des pas, calories prises lors d'un repas ... le bracelet Jawbone mesure tout de vous.

... Jusqu'à l'obsession ?

 

.

(Iphone indispensable pour l'acquisition des données personnelles)

***

Voir aussi le reportage audio de la radio Suisse

Partager cet article

Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 14:03

Résultats d'une étude

...

ils parlent d'eux même

 

http://ddata.over-blog.com/0/04/35/24/--------2013/television/influence-de-la-television-sur-le-test-du-bonhomme.JPG

 

Voir à ce propos

 

Avec notamment des précisions à propos des différents types d'attention

 

***

Partager cet article

Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 11:06

Raphaël Bessis commente ainsi cette séquence instructive, et utile notamment aux enseignants :


"Voici une intervention d'un chercheur à propos des effets de la télévision :
drôle, intelligent et clair.
C'est un petit cours ludique et passionnant (d'une heure environ). A écouter
et diffuser."

 

*****


TV lobotomie : la vérité scientifique sur les... par non-merci

 

*****

Partager cet article

Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 09:53

Pourquoi les élèves semblent-ils douter de plus en plus d'eux, notamment en mathématiques ?

 


 

Une piste sur une journal canadien.

L'usage systématique de la calculatrice conduirait à accorder davantage de confiance à l'outil et en conséquence à douter davantage de ses propres productions.

 

A lire ici

 

 

--------------

A mettre en perspective avec

 

 

 

 

Les métamorphoses du calcul ; une étonnante histoire de mathématiques - Gilles Dowek

 

 

 

 


 

 

 

---------------

Dans "Les jeux de l'esprit" Pierre Boulle, il y a plus de 40 ans, donnait des exemples de ce que ce doute pouvait devenir au sein même des personnes les plus rationnelles et diplômées. 

 

Extrait d'un commentaire (à lire ici)

La « conspiration des Nobels », comme on la surnomme rapidement, tombe à point nommé et ses propositions sont immédiatement acceptées par tous les gouvernements du monde. La communauté scientifique, qui a toujours été internationale, abolit aussitôt les nations, élit le président et ses ministres, et change la face du monde en délaissant le jeu politique pour un rationalisme pragmatique et égalitaire qui, très rapidement, abolit la faim dans le monde, endigue le problème de la surpopulation et permet de limiter le temps de travail de chacun à deux heures quotidiennes. Le pari des savants semble gagné et leur permet un temps d’oublier la terrible rivalité qui sépare les physiciens des biologistes, qui s’accusent mutuellement d’anthropocentrisme.
Seulement voilà, ces succès sont rapidement entachés par une épidémie de mélancolie qui frappe les habitants de la Terre et provoque une épidémie de suicides. De plus, de nombreuses personnes sont atteintes d’un autre mal : une totale perte de confiance en soi, qui amène des gens habituellement compétents, comme les pilotes d’essai, à perdre leurs moyens lorsqu’ils ne sont plus assistés par des machines. Le reste du monde s’abrutit de confort et en demande toujours plus.


Partager cet article

Repost0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 18:46

Au collège de Saint Paul Trois Chateaux

*

***

 

***

Partager cet article

Repost0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 17:14

*

Et pourtant il a bien démarrée

*

 

 

***

Partager cet article

Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 16:47

***

 

***

 

Masque et symétrie Semaine des mathématiques

Dans toute la France, la semaine 18 au 23 Mars sera la semaine des mathématiques.  A cette occasion, une exposition sur le thème de la symétrie axiale sera proposée au CDI du collège.

Des masques produits par des élèves de sixième seront présentés. Comme notre visage, ces masques auront un axe de symétrie verticale … à un détail près. Les visiteurs de l’exposition sont invités, au cours de leur promenade à travers ces objets, à tenter de trouver le « détail non symétrique ». Des billets seront disponibles sur lesquels en face de chaque numéro tout visiteur pourra noter l’emplacement et la nature de ce détail.

(Voir les travaux préparatoires)


Partager cet article

Repost0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 17:14

L'autre axiome de choix

(Sur le site de la société mathématiques de France)

 

N est définit par

N est un nombre dont la partie entière E est égale à la somme de ses décimales

son chiffre des unité est la Eième décimale de pi

son chiffre des dixième est la (E²)ième décimale de pi

...

 

Il est difficile de donner une écriture décimale de N

mais N est parfaitement désigné.

(osons ! )

Ce n'est pas le cas de la plupart des nombres réels.

 

...

 

Prétendre qu'il y a une infinité de nombre réel qui ne peuvent être choisis

provoquer l'ire de la majorité du corps des mathématiciens

et pourtant.

 

Il existe des nombres que l'on ne peut pas atteindre à l'aide du discours.

 

Un exemple ?

certainement pas

celui-ci une fois désigné n'appartiendrait plus à la catégorie évoquée.

 

Par contre il est facile à l'intuition de pressentir

qu'entre 0 et 1 il existe une infinité de nombres

qui correspondent pourtant à un point précis du segement [0;1]

que l'on ne peut désigner par aucun des moyens dont dispose

autant les langages

que les langues

de l'homme.

 

(A moins qu'un discours - que je n'ai pas trouvé à ce jour - vienne démontrer le contraire) 

 


 

Dans l'intervalle de temps,

on peut conclure en disant que

"La science n'est capable de saisir au moyen de ses outils de raison qu'une infime partie des êtres qui peuplent les étendues qu'elle conceptualise (pourtant)"

 



Partager cet article

Repost0