Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

*****

Les aides en vidéo

Philippe Mercier

 

Son forum d'aide

 

calculette scientifique
Wiris

flèches vers

Articles Récents

Des rubriques et des lieux

8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 20:34

 

 

 

Une émission récente de la station de radio FRANCE CULTURE pose clairement la question :

"Système éducatif : vaste machine à trier les enfants ?"*

 

Un système nuisible ?

Y compris pour les parents qui pensent qu'à ce jeu là, leur enfant a plus de chance que les autres de gagner, il est important de comprendre en quoi ce "système" est nuisible au développement du potentiel physique, intellectuel et "d'aptitude au bonheur" de leur progéniture.

Le pire

Dans ce que l'on considère être le pire des cas, un enfant est éliminé par le système à l'une des étapes de sélection (qui ne dit pas son nom)

* Le CP, s'il est "en retard" dans son apprentissage de la lecture (rappel 1 : Einstein a parlé à cinq ans. Rappel 2 : l'avantage de l'homme sur l'animal est son développement lent et sa maturité tardive.)

* Le CM2, s'il ne "semble pas près à suivre le rythme du collège"

* La troisième, s'il n'a pas assimilé les compétences et savoirs du socle défini pour le collège.

* La terminale, s'il ne parvient pas à réussir aux épreuves, particulières dans leurs exigences de contenu et de forme, du baccalauréat.

* La troisième année de fac, s'il ne parvient pas à s'adapter à l'organisation particulière des études supérieures dans son pays et au type d'exigence des contrôles de connaissances proposés.*

...

Même l'étape où, en théorie, la personne a acquis une grande autonomie dans ses apprentissages (orientation et action), à savoir le passage d'une thèse, voit de plus en plus cette autonomie se réduire (là aussi les contraintes de forme et d'utilité augmentent chaque année.)

Le meilleur ??

Les apparents "gagnants" de ce système se trouvent en réalité être ceux qui en sont le plus marqué au sens fort du terme ... leurs capacités créatives se sont très souvent éteinte, ils deviennent incapable de créer, d'inventer ... il ne savent plus que répondre à la commande induite par la guerre économique que se livrent les nations, à savoir INNOVER.*

Quant aux autres, tous ceux qui ont abandonné plus ou moins volontairement l'ascension de l'échelle, la plupart ont gagné à ce parcours le sentiment, tout à fait infondé de leur infériorité absolue et pire, ont, tout au long de leur parcours perdus leurs talents propres, leurs intuitions, leurs connaissances issues d'un contact non médiatisé par le "sachant", remplacé par des connaissances, et savoir faire très souvent non intégrés, c'est à dire ne faisant pas réellement partie d'eux-même.

Ils étaient des étoiles, ils se retrouvent satellisés.**

 

L'enfant satellite

Ainsi, les parents qui désirent aider vraiment leur(s) enfant(s) à actualiser le potentiel qu'ils recèlent doivent agir en parallèle à l'action du Système, pour tenter de conserver vivant ce potentiel.

Les recherches des neurosciences peuvent nous aider en nous donnant quelques pistes :

1) Tout apprentissage qui conduit à la "consolidation de compétences particulières implique une réduction de la diversité des ressources adaptative." (Réduction de la plasticité mentale)

2)  La mémorisation de contenus purement codés est coûteuse en charge cognitive. 

Les parents concernés devront donc être attentifs à ce que dans le cadre des contenus qui leurs sont enseignés
- ceux qui n'ont pas d'utilité pour eux mêmes (mais servent au développement de qualités recherchées ... à la manière des travaux que l'on fait sur le corps dans les exercices physiques destinés à le développer et renforcer)

- les notions fondamentales ne soient pas abordées sans épaisseurs et dans un but purement utilitaires à court terme (réussir un test, un examen ... il en va autrement pour un concours, lorsqu'on est contraint d'en passer par là***)

___

Ce site se propose d'être une aide, dans le domaine des mathématiques en particulier, des sciences en général, voire des matières littéraires, pour conseiller les parents intéressés par ce propos, sur des exemples précis et leur donner les moyens de dialoguer avec les enseignants de leur(s) enfant(s).

___

PS :

- Il suffit de regarder la liste des français médaillés au niveau international (par exemple les médaillés Fields) pour voir qu'il en est très peu (s'il y en a ?) qui sont issu du système scolaire industriel français. Et qu'en particulier la plupart sont d'excellents littéraires (L'un d'eux disait avoir choisi les mathématiques plutôt que la philosophie, "parce qu'elles étaient plus faciles".

- Si quelqu'un comme Albert Einstein ou Alexandre Grothendieck entrait de nos jours dans ce système. Le premier serait activement pris en main en "remédiation" dès l'âge de trois ans ... et ne produirait rien de sa vie et le second n’accéderait pas aux études supérieures.

___________

* Le système, tout en étant ruineux pour la majorité de ceux qu'il traite, n'atteint pas réellement son but.

** Satellisés autour de "La pensée LEGO" qui réduit l'imagination à l'assemblage de pièces préfabriqués, normées.

 

*** Il est très difficile pour un enseignant, dont les résultats sont évalués sur le très court terme, de ne pas se laisser aller aux procédés qui donnent des résultats de façade en sucre, résultats qui tiennent le temps de l'évaluation, de l'examen.

...
Il est également difficile pour les parents, qui ont connu les prémices du Système (perfectionné depuis, notamment grâce à des outils particulièrement intrusifs) et "s'en sont sortis", de comprendre à quel point leur contrepoids est capital pour que leur(s) enfant(s) conserve(nt) cette indispensable plasticité mentale, qui, alors que la machine simule de mieux en mieux l'intelligence du compliqué, sera de plus en plus nécessaire dans ce qui restera et émergera sur le marché du travail.

Partager cet article

Repost0